Suite à la nouvelle convention, les partis politiques n’ont plus le droit de cité à la Maison de quartier

A l’initiative de l’actuelle Municipalité, une nouvelle Convention d’occupation de la Maison de quartier du vieux Conflans, qui encadre strictement, les activités à caractère politique, syndical et cultuel a été signée. Historiquement dédiées à l’expression libre des habitants par Michel Rocard, les maisons de quartier Conflanaises connaissent désormais un encadrement restrictif de leurs activités, dans

Lire la suite…

Scroll Up